Hôtel de Ville de Verviers – La salle des mariages

Dans cette salle, la symétrie néoclassique se retrouve.

Deux fenêtres côté sud sont en vis-à-vis de la porte d’entrée et d’une fausse porte.

Les trois fenêtres côté ouest répondent à une cheminée surmontée d’un miroir encadrée par deux portes.

Comme dans tous les édifices publics, on trouve ici les portraits de nos souverains actuels, Albert II et Paola.

Au décès du Roi précédent, les portraits de Baudouin Ier et Fabiola ont été conservés.

Le Roi Albert II est né le 6 juin 1934. Il est le fils du Roi Léopold III et de la Reine Astrid, née Princesse de Suède. Il est le petit-fils du Roi Albert Ier et de la Reine Elisabeth.

Après le décès de son frère, le Roi Baudouin, le Prince Albert prêta serment le 9 août 1993 comme sixième Roi des Belges.

La Reine Paola est née Princesse Ruffo di Calabria, à Forte dei Marmi en Italie, le 11 septembre 1937. Elle a épousé le Prince Albert de Belgique le 2 juillet 1959. Le couple a trois enfants : le Prince Philippe (né le 15 avril 1960), la Princesse Astrid (née le 5 juin 1962) et le Prince Laurent (né le 19 octobre 1963).

Le Roi Baudouin Ier naquit le 7 septembre 1930. Il était le second enfant du Roi Léopold III et de la Reine Astrid.

Suite à l’abdication de son père, le Prince Royal prêta le serment constitutionnel le 17 juillet 1951 et devint le cinquième Roi des Belges.

Il est décédé le 31 juillet 1993.

La Reine Fabiola est née à Madrid en Espagne, le 11 juin 1928. Elle a épousé le Roi Baudouin le 15 décembre 1960.

Quelques explications concernant la célébration des mariages civils à l’Hôtel de Ville :

C’est l’Officier de l’Etat civil qui procède aux mariages. L’Officier de l’Etat civil est désigné par le Bourgmestre et choisi parmi les Echevins.

Pour se marier, il faut être majeur, c’est-à-dire être âgé de 18 ans minimum. On peut aussi se marier à partir de 16 ans avec l’autorisation du Juge de la Jeunesse.

Les personnes de toutes nationalités peuvent se marier en Belgique.

Les personnes homosexuelles peuvent aussi se marier.

Pour pouvoir se marier, il faut constituer un dossier qui comprend : les actes de naissance des futurs mariés, une preuve qu’ils ne sont pas liés par un mariage précédent, une preuve de leur nationalité, une preuve de leur domicile.

On peut se marier à partir du quatorzième jour suivant le dépôt du dossier complet.

Précédemment, il y avait la « publication des bans », c’est-à-dire qu’on informait la population des prochains mariages par affichage aux valves de l’Hôtel de Ville. Cette formalité n’est plus d’application. A présent, on procède à la signature d’une déclaration de mariage dans un registre. On peut se marier entre quatorze jours et six mois et quatorze jours après la signature de la déclaration.

Les futurs mariés ont le choix d’inviter 4 personnes (maximum) à être leurs témoins de mariage.

Ils peuvent aussi se rendre chez un notaire pour, avant le mariage, convenir de leur régime matrimonial (par exemple : séparation des biens avec toutes sortes d’arrangements possibles concernant la gestion du patrimoine des époux).

Le jour du mariage, les futurs mariés et leur suite sont installés dans la salle des mariages, assis face à l’Officier de l’Etat civil.

Celui-ci, après un petit mot de bienvenue, leur lit les articles de loi relatifs au mariage : ils ont le devoir d’habiter ensemble, ils gardent les mêmes droits qu’avant leur mariage, ils se doivent fidélité, secours, assistance et ils doivent chacun contribuer comme ils le peuvent aux dépenses du ménage.

Ensuite l’Officier de l’Etat civil leur demande leurs consentements : Monsieur X voulez prendre pour épouse Madame Y et vice versa.

L’acte de mariage leur est lu, un livret de mariage leur est remis et ils échangent, s’ils le veulent, des alliances.

La cérémonie se termine déjà par quelques mots de félicitations de l’Officier de l’Etat civil.

Le tout dure une dizaine de minutes.

Pendant toute la durée du mariage, la porte de la salle des mariages reste ouverte, car les mariages civils sont des cérémonies publiques.