Huy – Vianden : Epilogue

Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas (Blaise Pascal)

Introduction

Huy-Vianden, un raid de 136km en compagnie de résidents du Château Vert de Huy, une institution spécialisée accueillant des jeunes à mobilité réduite et/ou atteints de troubles moteur. Un rêve « fou » au départ, mais une réalité à l’arrivée. Un projet que certains qualifiaient de déraisonnable, mais que le cœur de plusieurs marcheurs a concrétisé. Nous ne le répéterons jamais assez : nous avons marché avec cœur et cela nous a permis de vivre une expérience magnifique qui restera à jamais gravée dans nos mémoires.

Tout commença donc il y a moins de dix ans. Roger Michel (président du club des Marcheurs du Château Vert de Huy – LG182) imagina ce raid dans le cadre des 50 ans du jumelage entre les villes de Huy et Vianden. Après près de deux de préparation, son rêve pouvait enfin voir le jour. Chapeau à cet homme qui jamais ne s’est laissé décourager, et ce malgré quelques contretemps à quelques semaines du départ. Entouré d’une bonne équipe, il ne négligea aucun détail et remédia au moindre problème, permettant ainsi aux participants de vivre une fantastique épopée.

 20140928_091536

Mercredi 24 septembre départ médiatique : Huy – Marchin (6km)

Mais revenons à ce raid. Le mercredi 24 septembre 2014, rendez-vous était donné sur la Grand Place de Huy. D’emblée un magnifique succès : plus de 200 personnes ont répondu présents ! Marcheurs de différents clubs, éducateurs, direction du Château Vert, élèves, parents d’élèves, membres du CA et du CP Liège, collège échevinal et personnalités politiques, la presse écrite venue nombreuse et même la télévision (RTC Liège) !

Après une petite bénédiction, à 10h précise, le départ symbolique fut donné et plus de 150 personnes (escortées par les motards de la police de Huy) se sont lancées sur le premier tronçon de 6km en direction de Marchin (Lieu-dit « Régissa »).

 

Vendredi 26 septembre : Marchin-Lierneux (58km)

Le vrai départ était donné ce vendredi 26 septembre, à 7h00 précise. Pour cette première étape reliant Marchin à Lierneux, plusieurs tronçons variant de 4.5 à 6.5km avaient été définis. En principe, pour chaque d’eux, une seule équipe de 4 marcheurs accompagnant un seul enfant moins valide. Les quatre équipes restantes avaient le choix de marcher ou de prendre place dans les véhicules suiveurs. Dans la réalité, lors de chaque tronçon, plusieurs marcheurs se sont joints à l’équipe désignée, permettant ainsi à plusieurs enfants de prendre part à l’expérience.

Dès les premiers mètres, une collaboration incroyable s’est installée. Nous marchions tous, non pas avec les jambes ou la tête, mais avec le cœur. Une magnifique ambiance, des élans de générosité continus, une entraide indescriptible, une complicité formidable entre les enfants et les accompagnateurs. Au final, de magnifiques sourires sur le visage de ces enfants à qui nous faisions découvrir les plaisirs de la marche, à savoir ce contact avec la nature, la beauté des paysages qui s’offraient à nous, et aussi, le respect de notre slogan : l’amitié par la marche.

Nous avions d’une part l’équipe désignée accompagnées d’autres marcheurs, et d’autre part une véritable caravane les suivant : une camionnette logistique servant aussi au ravitaillement, trois minibus, une voiture remorquant la « Cathy-cabine » (sanitaire), une autre tractant la remorque contenant la geoelette, un quad …

Lors de cette première journée, la presse nous a accompagné : la RTBF radio était présente vers 6h30 et nous a octroyé à deux reprises une intervention en direct. La RTBF TV nous a elle suivi tout au long de cette première journée et réalisa un reportage diffusé dans le WE sportif du dimanche 12 octobre.

20140928_122713

Directement une fraternité entre marcheurs et moins valides s’installa. Nous formions une véritable équipe soudée. Les relais s’enchainèrent à merveille, et à chaque fois, après un petit ravitaillement, la nouvelle équipe se mettait en place, renforcée par d’autres marcheurs désireux de se donner encore plus pour ce fabuleux projet. La moyenne prévue était de 4.8km/h, au final, elle sera de 6.1km/h ! En avance sur l’horaire, nous avons pu profiter d’un temps de midi plus large, savourant d’excellents petits pains qui nous ont fait le plus grand bien.

Une première journée sous la grisaille mais sans pluie. Nous sommes arrivés peu après 18h30 à Lierneux. Après avoir monté nos lits de camps dans les différents vestiaires, et surtout, après une bonne douche, nous nous sommes rendus dans une taverne locale pour y déguster un excellent spaghetti avant de passer une courte nuit dans de véritables conditions de pèlerins !

Samedi 27 septembre : Lierneux – Hosingen (60km)

Le lendemain matin, dès 6h, nous prenions le déjeuner tous ensemble. Nos lits de camps étaient déjà repliés et nos sacs prêts à être embarqués dans le véhicule logistique. Roger Michel s’était levé encore plus tôt pour nous ramener des baguettes croquantes et croustillantes à souhait. Dès 7h, la première équipe repartait pour cette seconde étape à destination de Hosingen (60km). La solidarité était toujours présente, véritablement renforcée par l’expérience de la veille. Chacun continua à dépasser ses limites, poussé par une motivation liée au rayonnement de ces enfants. Bien sûr nous leur avons offert d’agréables moments mais soyons francs, eux nous ont également beaucoup apporté. A plusieurs moments, ils nous ont donné une véritable leçon de vie.

En début d’après-midi, le soleil décida de se joindre à nous. Mais c’est un autre soleil qui illumina notre cœur en cette journée. Mary, qui nous accompagna chaque jour pendant plusieurs tronçons, décida de quitter son fauteuil roulant pour marcher quelques dizaines de mètres, ce qui ne lui était plus arrivé depuis quelques temps. Sans aucun doute motivée par tous ces marcheurs qui l’auront entouré jusqu’ici, un déclic s’est produit, nous offrant de façon inattendue un grand moment de bonheur. Comment rester insensible face à cela ? Ce sera sans conteste l’image du raid que beaucoup retiendrons !

20140927_153940

Une autre surprise : le buzz médiatique involontairement suscité par notre reportage « Live » improvisé sur Facebook. Si vous n’étiez qu’une petite dizaine à nous suivre dès le vendredi matin (au départ de Marchin), vous étiez déjà plusieurs dizaines à nous suivre le samedi. Nos amis Luxembourgeois se chargeant de reléguer notre avancée parmi leurs amis, nombreux étaient les automobilistes luxembourgeois dressant le pouce ou applaudissant en nous dépassant !

C’est donc épuisés que la majorité des participants rejoignaient les chambres d’hôtes de la piscine d’Hosingen, tandis que la dernière équipe effectua un ultime tronçon de 6km.

Ensuite, direction vers le restaurant d’un camping où un bon petit repas nous attendait. Pas vraiment l’occasion de faire la fête, nous avions besoin de repos. Car même s’il ne restait qu’une douzaine de kilomètres au programme de ce dimanche, nous nous devions de réussir !

 

 20140928_112221

Dimanche 28 septembre : Hosingen – Vianden (12km)

Ce dimanche, après une grâce matinée et un petit déjeuner copieux, nous reprenions la route. L’ambiance était cette fois à la fête. Au fil des kilomètres, de nouveaux amis et d’autres résidents nous rejoignaient. Pas de doute, c’est en masse que nous arriverions à Vianden !

Il y eut l’un ou l’autre petit speech au premier arrêt, de véritables séances photos souvenirs au second (au contrôle du club de Vianden) où bien d’autres amis étaient venus de Belgique pour nous accompagner les derniers kilomètres. Ensuite l’émotion toucha son comble, le moment tant attendu arriva, celui dont nous rêvions depuis le départ : la finale, notre entrée dans la ville de Vianden. Elle se déroula sous les applaudissements de marcheurs et des villageois, et ce, jusque la salle. Cela faisait chaud au cœur. Qui n’avait pas les larmes aux yeux à ce moment ? Et quel plaisir aussi de revoir ce dimanche des enfants que nous avions rencontré mercredi dernier.

Tout comme au départ, des représentants du CA et du CP Liège avaient fait le déplacement. Dans la salle, des amis d’autres clubs nous atendaient. Par la suite, ce sont les autorités locales qui nous félicité au cours d’une petite réception. Tous ces remerciements nous ont fait chaud au cœur. Merci à vous !

 20140927_113949

Merci à tous et à toutes !

Bien sûr, toutes nos félicitations à l’ensemble des marcheurs. Qu’ils aient parcourus 36 ou 136km, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que ce raid soit une réussite.

N’oublions surtout pas l’équipe logistique qui nous a suivi tout au long de ces 3 jours. Une équipe qui nous a assuré un certain confort pour ne pas dire un confort certain : tables préparées lors des repas, chargement et déchargement de nos bagages déposé près de nos chambres, ravitaillements …

20140928_115003

N’oublions pas les organisateurs / coordinateurs qui ont transformée cette idée en réalité : Roger Michel (président du club MCVH, initiateur et organisateur de ce raid) et Mme Nathalie Bernard (secrétaire de l’événement, directrice des écoles primaires du Château Vert).

20140928_115604

Epilogue

Dès le lundi, nous avons tous repris nos habitudes, notre « train-train » quotidien, et très vite nous nous sommes aperçus que nous ne verrons plus jamais la vie de la même façon.