Le MONUMENT DU SACRE-CŒUR, au coin des rues Godin et Moreau

Pendant la guerre 1940-45, l’abbé Julien Godard, curé d’Ensival, avait placé ses ouailles sous la protection du Sacré-Cœur. La promesse avait été faite qu’un mémorial serait élevé, une fois la paix revenue. Le monument, érigé au moyen d’une souscription publique, a été inauguré en décembre 1952.

5. Le MONUMENT DU SACRE-CŒUR